Quoi faire manger à bébé

De la naissance à 4-6 mois, on utilisera de l’eau faiblement minéralisée et on parlera de mesures arasées de lait 1er âge.

  • Premier mois (de la naissance à 1 mois) : 6 biberons de 90 ml d’eau + 3 mesures de lait ou 6 biberons de 120 ml d’eau + 4 mesures de lait.
  • Deuxième mois (de 1 mois à 2 mois) : 6 biberons de 120 ml d’eau + 4 mesures de lait ou 5 biberons de 150 ml d’eau + 5 mesures de lait.
  • Troisième mois (de 2 mois à 3 mois) : 5 biberons de 150 ml d’eau + 5 mesures de lait.
  • Quatrième mois (de 3 mois à 4 mois) : 5 biberons de 150 ml d’eau + 5 mesures de lait ou 4 biberons de 180 ml d’eau + 6 mesures de lait.

 

Conseils pratiques

  • Le volume proposé pour chaque biberon peut être adapté en plus ou en moins selon l’appétit de l’enfant, en restant dans des limites raisonnables (30 ml d’eau + 1 mesure de lait)
  • Ne jamais forcer l’enfant à terminer son biberon.
  • L’enfant doit évacuer sous forme de rots l’air dégluti au cours de la tétée, lors de pauses pendant la tétée et après celle-ci
  • La durée d’une tétée est variable, mais ne doit pas dépasser 45 min
  • Laisser environ 3 h entre chaque biberon, tout en respectant le rythme du bébé : il ne faut pas être trop strict dans les horaires des repas et essayer autant que possible de ne pas réveiller l’enfant
  • Proposer uniquement de l’eau faiblement minéralisée (sans sucre) entre les biberons, si l’enfant le réclame. S’il refuse l’eau, ce n’est pas parce qu’il n’aime pas l’eau, mais parce qu’il n’en a pas besoin à ce moment-là. Ne pas donner de jus de fruits avant l’âge de 6 mois et éviter les farines avant l’âge de 4 mois

 

De 4-6 mois à un an : le lait toujours très présent. On poursuit l’allaitement maternel ou on passe au lait 2ème âge. Bébé découvre les légumes sans sel
Plusieurs possibilités pour découvrir ces légumes :

  • On commence avec un biberon avec le bouillon de cuisson des légumes pour arriver en deux semaines à un biberon de soupe épaisse lait/légumes. Prendre une tétine 2ème âge si la soupe est épaisse.
  • Ajouter un peu plus chaque jour le contenu d’un petit pot dans le biberon du midi. A terme on arrive à 150 ml d’eau + 5 mesures de lait + 1 petit pot de légumes de 130 g.
  • On peut faire découvrir les légumes à la cuillère en complément du biberon de lait.

De 5 à 10 mois: Que ce soit pour les fruits ou les légumes on n’en fait manger qu’un seul à la fois.

Des légumes verts

Même si La pomme de terre en petite quantité peut servir de liant il vaut mieux proposer qu’un seul légume vert par jour pour apprécier le goût.(en plus des pommes de terre).


On découvre les :

  • carottes
  • haricots verts
  • épinards
  • courgettes (épépinées et sans peau)
  • potirons
  • petits pois extra fins et jeunes


On limite : bettes et les endives (trop de fibres).
Attention la carotte constipe !

On évite les goûts forts, trop de fibres et les risques d’allergies :

  • choux
  • raves
  • navets
  • oignons
  • tomates
  • céleris
  • artichauts
  • poivrons
  • aubergines
  • persil


Les légumes surgelés comme les frais peuvent être utilisés. On peut utiliser les légumes du potager si on limite les pesticides.

Bébé goûte les fruits sans sucre

On commence les fruits, 15 jours après les légumes pour éviter que l’enfant préfère le sucré et refuse le légume.
À midi ou en complément du biberon du goûter, on propose une compote de fruits (si possible un seul à la fois) murs cuits et mixés les compotes de fruits « maison » en utilisant des fruits bien mûrs, cuits et mixés ou les « petits pots » de fruits.
On retarde la découverte de certains fruits comme le kiwi après un an.

Farines (chocolat, vanille…)

Il est possible d’ajouter 1 à 2 cuillères à café de farine 1er âge sans gluten dans le biberon du soir si l’enfant a faim.

De 5 à 7 mois:  4 repas par jour, avec encore beaucoup de lait ou de laitage 2ème âge et des fruits et des légumes.
On ajoute 10 à 20g de viande à la purée du midi. La découverte des laitages se fera avec des « spécial bébé » car leur teneur en protéines est réduite et ils sont enrichis en fer, acides gras essentiels.

On évite abats et charcuterie sauf le jambon blanc découenné.

De 7 à 8 mois :  Toujours 4 repas par jour avec possibilité de jus de fruits (100%)sans sucre ajouté à boire dans la matinée.
On ajoute aussi une noisette de beurre cru ou une cuillère à café d’huile végétale crue dans les légumes, en alternant colza, tournesol, noix, soja, maïs, olive, etc., ou un mélange d’huiles végétales.

On peut mélanger aux légumes du midi : 20 g de poisson (non pané) ou un demi jaune d’œuf dur.
Le goûter peut être complété par un biscuit.

De 9 à 12 mois: L’enfant peut commencer à manger les morceaux de légumes cuits, fruits, ou fromage à condition qu’il les attrape avec les doigts dans une assiette. Il les refusera s’ils sont mélangés avec les purées ou compotes.
La soupe du soir peut être complétée avec des petites pâtes, vermicelle, tapioca.


Après 1 an:  Au-delà d’un an on parle d’alimentation diversifiée ou le lait 2ème âge est remplacé par le lait de croissance. De 500 à 800 ml jusqu’à trois ans.

Quelques conseils de bonne hygiène alimentaire

  • On évite les fritures.
  • On ne commence les légumes secs qu’après 18 mois.
  • On évite le grignotage entre les repas.
  • On limite le sucre.
  • On ne propose que de l’eau au cours des repas.
  • Entre un et trois ans on fait découvrir de nouveaux goûts de nouvelles textures. Attention c’est la période d’opposition, ne pas forcer mais maintenir quatre repas.
  • Après trois ans se développe parfois la néophobie : la peur de découvrir de nouveaux aliments.

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site